You are here

Ou et Ou #3
18/10/2020
| FR |

Ou et ou #3
Soirée de littératures poreuses

Avec
Simon Allonneau
Carmela Chergui
Jean-Philippe Convert
Zaïneb Hamdi

18.10.2020
19h30 → 23h
ateliers mommen
37 rue de la charité, bruxelles
4 €

NB : jauge limitée à 50 personnes / cash only / bar, nourriture japonaise et musique / merci de respecter les mesures covid en cours / hauts les coeurs

’Ou et ou’ propose des soirées autour des littératures poreuses - mots et/ou images, mots et/ou sons, mots et/ou corps.
Dans l’espace autogéré d’une cité d’artistes née en 1875.
Avec, avant et après, table d'hôte japonaise, bar et musique.
http://ateliersmommen.collectifs.net/fr/salon/agenda
(Programmation : Carole Louis + Jérôme Poloczek)

| Simon Allonneau

Simon Alloneau est un poète et un pro de la course.
Les mots lui sortent des poumons.
Dans le passé il a réalisé de nombreuses vidéos poèmes avec Laura Vasquez. Il vient de Lille.
Il va lire des textes qui parlent de choses qui se passent à l’envers.
Il va parler des personnes qui vivent dans l’autre sens.

‘Nous courons sans souci dans le précipice après que nous avons mis quelque chose devant nous pour nous empêcher de le voir.’
— Blaise Pascal


| Carmela Chergui → editions-tusitala.org

Comme beaucoup, Carmela Chergui est plusieurs. Elle a par exemple diffusé les déjà mythiques éditions L’association. Puis fondé les sages et déraisonnables éditions Tusitala, qui traduisent l’Islande comme un territoire apache, les états-Unis comme une île de volcans froids, et la France comme un Moyen-âge du futur. Le tout avec une précision graphique faisant rougir le papier crème.

Mais comme une surprise, Carmela mettra ici en abîme le lieu même de la soirée : les Ateliers Mommen. Elle a en effet déniché un auteur ayant habité dans ce lieu singulier, il y a 25 ans :

‘Si on devait écrire une histoire imaginaire de l’édition, elle serait ponctuée d’anecdotes délicieuses où on verrait des chercheurs au nez creux dénicher des romans incroyables en flânant aux puces, en fouillant les poubelles, en écoutant un fou. J’ai voulu croire à un destin similaire pour avoir une légende à raconter, et au hasard de mes lectures, j’ai jeté mon dévolu sur un inconnu qui avait disparu en laissant derrière lui une bande dessinée improbable intitulée ‘Étrange Apocalypse’. L’homme s’appelait Étienne Mériaux. Il n’a laissé aucun roman, mais bien assez de mystère pour nous donner envie d’en écrire un.’

‘Laisse-toi distraire. Mets-toi pour ainsi dire en congé. Ne néglige la voix d’aucun arbre, d’aucune eau. Entre où tu as envie et accorde-toi le soleil. Oublie ta famille, donne des forces aux inconnus, penche-toi sur les détails, pars où il n’y a personne, fous-toi du drame du destin, dédaigne le malheur, apaise le conflit de ton rire. Mets-toi dans tes couleurs, sois dans ton droit, et que le bruit des feuilles devienne doux. Passe par les villages, je te suis.’
— Peter Handke


| Jean-Philippe Convert → elementsdelangage.eu

Dans ses performances-conférences, Jean-Philippe Convert dessine des parallèles entre des champs a priori éloignés : par analogie, il recolle les morceaux d’un puzzle inédit ; images à l’appui, il traverse l’Histoire sans s’interdire de s’égarer en chemin.
Auteur et plasticien, il a notamment publié ‘Le Livre des employés’ aux éditions éléments de langage, et contribué à la première monographie consacrée à Sophie Podolski.

‘Je m’approchais d’elle et elle comme un animal compris mais elle avait toujours mon sexe d’homme et avait donc l’apparence d’un jeune homme très félin elle fit glisser le sexe dans la main et voulut me le donner je la vis alors en femme et eus peur de la détruire je ne savais que faire de ce texte sexe et l’assis sur moi j’aurai voulu manger ses cheveux et l’aimai avec mes mains par mes doigts elle était à nouveau le monstre de tout ce que j’aimais je fis glisser le sexe dans sons dos et elle le mis dans ma bouche et m’embrassa.’
— Sophie Podolski


| Zaïneb Hamdi → www.instagram.com/mllecho

Au sein de 3 studio, Zaïneb taille des livres comme on relie des vêtements à la main. Poète, elle est auteure de ‘Fils d’Arabe’ aux éditions Tétras Lyre. L’attendu des mots et des identités est déjoué ; comme un moteur dans une fleur, l’incongruité vient se mêler au lyrisme : ‘Où vas-tu naître à nouveau ? Dans une fleur à peine éclose ? Dans un moteur prenant l’eau ?’

‘Et ma chanson a besoin de respirer : La poésie n’est pas poésie
Ni la prose, prose. J’ai rêvé que tu étais la dernière parole dite
À moi par Dieu lorsque je vous vis en rêve et qu’advint le Verbe...’
— Mahmoud Darwich


| EN |

Ou et ou #3
Evening of porous literatures

With
Simon Allonneau
Carmela Chergui
Jean-Philippe Convert
Zaïneb Hamdi

18.10.2020
19:30 → 23h
ateliers mommen
37 rue de la charité, brussels
4 €

'Ou et ou' is an evening around 'porous literatures' - words and/or images, words and/or sounds, words and/or bodies.
In the self-managed space of a city of artists raised in 1875. Before and after : bar and music.
(Curator: Carole Louis + Jérôme Poloczek)

| Carmela Chergui → editions-tusitala.org

| Jean-Philippe Convert → elementsdelangage.eu

| Zaïneb Hamdi → www.instagram.com/mllecho


| SOUTIEN | Fédération Wallonie-Bruxelles + RCA Saint-Josse + Cocof