Vous êtes ici

Salon Mommen | Projection
Ciné Club documentaire / projection film En chemin d'Antoine Brynaert
05/10/2019 à 13/10/2019
En chemin, un documentaire d'Antoine Brynaert - En présence du réalisateur
La Flibustière présente Au Ciné Club des Ateliers Mommen  

Samedi 5 octobre 2019 - ouverture des portes à 19H30

En chemin, un documentaire d'Antoine Brynaert - En présence du réalisateur

2018/ Belgique/ 42'

Réalisateur : Antoine Brynaert 
Directeur de production – Monteur : Sébastien Verbustel / Chef Opérateur : Michaël Cornelis / Assistant : Pierrot Kagabe / Compositeur: Mathieu Mirol

En chemin retrace l'histoire d'Hervé. Enfant-soldat durant le génocide des Tutsi de 1994, il est aujourd'hui devenu pasteur.

Hervé est rwandais, mais il est né au Burundi. Lors des tensions précédant avril 1994, trouvant cette situation injuste, il s’est engagé dans le FPR pour libérer son pays. Il n’avait pas 15 ans.

Après la projection du film, la Djette Rokia Bamba nous tiendra éveillé.es avec son Electro-Afro-Hiphop.

En chemin c'est aussi une exposition de photos, retraçant le tournage du film. 

(Ouverture de l'exposition du 7 au 13 octobre 2019 de 11h à 17h au Salon Mommen)
 
Ou et ou
15/02/2019
| FR |

Ou et ou #1
Soirée de littératures poreuses


Avec
Boris Lehman
Maud Marique
Brune Campos
Xavier Dubois
Regocijo

15.02.2019
19h30 → 23h
ateliers mommen
37 rue de la charité, bruxelles
4 €


’Ou et ou’ propose des soirées autour des littératures poreuses - mots et/ou images, mots et/ou sons, mots et/ou corps.
Dans l’espace autogéré d’une cité d’artistes née en 1875. Avec, avant et après, bar et musique.
(Programmation : Jérôme Poloczek)

| Boris Lehman
http://www.borislehman.be

Boris Lehman est une silhouette : des cheveux de fils blancs et une casquette plate, un marcheur endurant comme un roseau. Presque fils de Jonas Mekas, il construit depuis 50 ans une pratique de cinéaste-performer. Hors des standards commerciaux, il s’est assuré de pouvoir filmer autant que projeter : construisant une liberté de moyens comme une liberté de forme. Partant de lui pour parler des autres et du monde, sa voix pulse comme ses images. C’est une langue et un oeil qui pour se rapprocher de la vie, s’autorisent digressions, balades, conversations, brisures aussi. Boris viendra présenter des images de son choix, aimantes de ces phrases de Samuel Beckett :

« Vide tes poches, dis-je. Il se mit à les vider. J'étais toujours allongé, ne l'oublions pas. Il ne savait pas que j'étais malade. D'ailleurs je n'étais pas malade. Je regardais vaguement les objets qu'il étalait devant moi. Il les sortait de ses poches un à un, les tenant délicatement en l'air entre pouce et index, m'en faisant voir les diverses faces et les posait finalement par terre à côté de moi. »

| Brune Campos
http://brunecampos.com

C’est une voix, c’est un corps et ce sont des yeux. Ils parlent, dansent ou crient, parfois même enregistrent la démolition d’un lieu, honorent ses restes en les agençant librement. C’est une manière de dire plastiquement, de considérer le son ou le verbe, aussi, comme des couleurs ou des gestes. Brune présentera une performance solo.

| Xavier Dubois
https://www.botanique.be/fr/artiste/xavier-dubois

Xavier Dubois (BE, 1981) joue des soli et lit. Il ne joue pas des soli quand il lit mais la question est : comment lire peut nourrir des doigts qui jouent ? Il jouera donc et, avant ou après, dévoilera des mots qui ne sont pas de lui, comme ces phrases de François Jacqmin :

La forêt n'est pas un écoulement d'instants
sylvestres.
C'est un lieu sombre

qui protège de l'ardeur des certitudes.
Le non-savoir
se délecte de la clarté qui n'y vient pas

| Maud Marique
http://maudmarique.tumblr.com

Maud Marique choisit de ne pas choisir entre les arts plastiques et les mots, pouvant détourner un trajet de métro en détournant l’indication de son plan. Elle ne rejette pas l’invasion numérique de nos pensées, truffant certains poèmes d’hyperliens, tout en écrivant à la main des textes qu’on imagine plus lents et cachés. Elle viendra présenter des mots, des images ou une performance de son choix, aimantes de ces phrases de Paul Nougé :

IL Y A
DES GENS
QUI ONT UN
AIR
DE
LIBERTE
SUR LES
LEVRES
ET QUI NE SONT PAS
NECESSAIREMENT
DES
ASSASSINS

TENTEZ
DE
PRENDRE
L’
AIR

| Regocijo
http://www.equipe.be/-CRIT-.html

Deux livres en un : 10 proses à propos de grâce, 24 poèmes pour 4 saisons. ‘Regocijo’ est issu d’un atelier d’écriture au Crit, un centre qui ‘offre temporairement un lieu de vie et de soins aux adultes dont l’état de santé mentale ne permet plus une insertion sociale satisfaisante dans leur milieu habituel’. Coordonnés par Jérôme Poloczek à l’invitation de Lucie Lanzini, ces ateliers ont joué de phrases courtes, parfois coupées-collées, pour constituer des textes-images à peine retouchés, comme des flashs vécus soudain retrouvés. 64 pages risographiées, 100 exemplaires numérotés, qui seront présentés lors de cette soirée.

| EN |

Ou et ou #1
Evening of porous literatures


With
Boris Lehman
Maud Marique
Brown Campos
Xavier Dubois
Regocijo

02/15/2019
19:30 → 23h
mommen workshops
37 rue de la charité, brussels
4 €


'Ou et ou' is an evening around 'porous literatures' - words and/or images, words and/or sounds, words and/or bodies.
In the self-managed space of a city of artists raised in 1875. Before and after : bar and music.
(Curator: Jérôme Poloczek)


| Boris Lehman
http://www.borislehman.be

| Brune Campos
http://brunecampos.com

| Xavier Dubois
https://www.botanique.be/fr/artiste/xavier-dubois

| Maud Marique
http://maudmarique.tumblr.com

| Regocijo
http://www.equipe.be/-CRIT-.html

Two books in one: 10 prose about grace, 24 poems for 4 seasons. 'Regocijo' comes from a writing workshop at Crit, a center that 'temporarily offers a place of life and care for adults whose mental health status no longer allows a satisfactory social integration in their usual environment'. Coordinated by Jérôme Poloczek at the invitation of Lucie Lanzini, these workshops played with short sentences, sometimes cut-and-pasted, to constitute text-images barely retouched, like suddenly experienced flashes. 64 risographed pages, 100 numbered copies, which will be presented during this evening.
Concert dessiné : Natsuaki, Goyvaerts, Le Bourgeois, Poloczek
30/11/2018
|FR|

Hico Natsuaki → musique
Mike Goyvaerts → musique
Jacques Le Bourgeois → dessin en direct projeté
Jérôme Poloczek → mots
Miku Enomoto, Sachiyo Honda → tâble d'hôte japonaise
+ last minute guest : Maurice Charles JJ

30.11, 20h
Salon Mommen
37 rue de la Charité, Bruxelles
(métro Arts-Loi)
4 euros
→ ateliersmommen.collectifs.net

Le Salon Mommen, espace de programmation de la plus ancienne cité d'artistes encore en activité, vous convie à une expérimentation unique : le musicien japonais Hico Natsuaki, virtuose du mélodica en respiration continue, s'associera au percussionniste Mike Goyvaerts lors d'une date pour laquelle le plasticien Jacques Le Bourgeois projettera des dessins en direct, et le plasticien et écrivain Jérôme Poloczek ajoutera ponctuellement des mots.

→ Hico Natsuaki
Hico (1961, JAP) a longtemps habité Tokyo, passant de la vague électronique (personnifiée par le Yellow Magic Orchestra de Ryuichi Sakamoto) à une musique de plus en plus simple, se concentrant sur un instrument à vent, autoamplifié, portable : le mélodica. Il y a quelques années, il a déménagé à la campagne, où les loyers sont quinze fois moins cher. Il y cultive notamment un champ de riz, assez sauvageon, tout en promenant parfois un chien dans sa voiture, avant d'aller par exemple donner cours à des infirmiers et des infirmières, pour qu'ils égaient leurs malades. Si Hico utilise à l'occasion de la guimbarde, de la flûte overtone ou des percussions, son style au mélodica est épique : utilisant la respiration circulaire, il joue à deux mains et installe une ambiance mi-mélancolique mi-joueuse.

→ Mike Goyvaerts
Basé à Bruxelles, le batteur, percussionniste et sound researcher Mike Goyvaerts a émergé dans les années 80 aux côtés du pianiste anversois Fred Van Hove, au sein du collectif WIM (Workshop Improvising Musicians). Aujourd'hui, bien qu'impliqué dans les projets musicaux et multimedia de l'asbl Inaudible, il aime évoluer dans des projets en mutation permanent, comme HZNB et Canaries on the Pole et, en solo, son exploration acoustique singulière Randomatics et la série de concerts collaboratifs Resonare.

→ Jacques Le Bourgeois
Jacques Le Bourgeois a étudié le dessin à La Cambre et réside depuis 10 ans à Bruxelles. Artiste plasticien, il a une prédisposition pour le dessin, la vidéo et la performance. Le geste, le vide, le regard et la notion de sérialité sont des éléments qu’il questionne souvent et, en ce moment, il expose in situ une série de dessins de la curieusement méconnue Gare du Congrès (09/11/2018-04/01/2019).
→ → jacqueslebourgeois.be

→ Jérôme Poloczek
Il y a longtemps, Jérôme Poloczek a édité un recueil autour d'une heure qui n'existe pas. Il y a encore moins longtemps, il a convié des personnes à visiter une tête d'agneau dans un jardin. Récemment, il a publié une autobiographie à la deuxième personne et performé des textes entre voix off, lumières et chorégraphie minimale. Ainsi, écriture, images ou rituels participatifs partagent une économie de moyens, et une étrangeté parfois joyeuse, parfois inquiétante, parfois absurde.
→ → www.popovchka.net


|EN|

Hico Natsuaki → music
Mike Goyvaerts → music
Jacques Le Bourgeois → projected drawing
Jérôme Poloczek → words

30.11, 20h
Salon Mommen
37 rue de la Charité, Brussels
(Arts-Loi metro station)
→ ateliersmommen.collectifs.net

In the lair of Salon Mommen, programming space of the oldest city of artists still in activity, we invite you to a unique experiment. The Japanese musician Hico Natsuaki, a melodica virtuoso in continuous breathing, will join the percussionist Mike Goyvaerts on a unique date for which the visual artist Jacques Le Bourgeois will screen live drawings, and the writer Jérôme Poloczek will add some words.

→ Hico Natsuaki
Hico (1961, JAP) has long lived in Tokyo, moving from the electronic wave (personified by Ryuichi Sakamoto's Yellow Magic Orchestra) to more and more simple music, focusing on a wind instrument, self-amplified, portable: melodica . A few years ago, he moved to the countryside, where rents are fifteen times cheaper. He cultivates a field of rice, quite wild, while sometimes walking a dog in his car, before going for example give classes to nurses, so that they brighten their patients. If Hico uses the jew's harp, the overtone flute or percussion, his melodica style is epic: using circular breathing, he plays with both hands and sets a semi-melancholic mid-player mood.

→ Mike Goyvaerts
Based in Brussels, drummer, percussionist and sound researcher Mike Goyvaerts emerged in the 1980s alongside Antwerp pianist Fred Van Hove, in the group WIM (Workshop Improvising Musicians). Today, although involved in the musical and multimedia projects of the non-profit organization Inaudible, he likes to evolve in constantly changing projects, such as HZNB and Canaries on the Pole and, in solo, his singular acoustic exploration Randomatics and the series Resonare Collaborative Concert Series.

→ Jacques Le Bourgeois
Jacques Le Bourgeois studied drawing in La Cambre and has lived for 10 years in Brussels. Visual artist, he has a predisposition for drawing, video and
performance. The gesture, the emptiness, the look and the notion of seriality are elements that he often questions and, at this moment, he exhibits in situ a series of drawings of the curiously unknown Congress Station (09/11 / 2018-04 / 01/2019).
→ → jacqueslebourgeois.be

Jérôme Poloczek
A long time ago, Jerome Poloczek published a collection around an hour that does not exist. Not so long ago, he invited people to visit a lamb's head in a garden. Recently, he published an autobiography in the second person and performed texts between voice-over, lights and minimal choreography. Thus, writing, images or participatory rituals share an economy of means, and a sometimes joyous, sometimes disturbing, sometimes absurd strangeness.
→ → www.popovchka.net
Phosphènes
23/02/2018
Phosphènes court métrage | BE| 2018 | 8min50’
En présence du réalisateur Franck Ravel|

23 Février 2018 à 19h30
Entrée à prix libre 

Irvin marche le long des dunes. A haute voix, il raconte à sa mère défunte le souvenir de ces quelques jours de décembre où Tess une lointaine cousine était venue leur rendre visite. L'âge adulte faisait irruption avec fracas dans la fin de son enfance... Le réalisateur Franck Ravel vient nous présenter la dernière étape de travail de son court métrage. Nous pourrons discuter avec lui,  du processus de réalisation du film.

 
Portraits crachés
09/02/2018
Portraits crachés | documentaire | Fr | 2017 | 87 min
En présence du réalisateur Perin Caspar

09 Février 2018 à19h30
Entrée à prix libre  

Fils aîné d'une fratrie de sept enfants, Perin Caspar nous plonge tout entier à l'intérieur de l'ambiance brouillonne et bordélique de l'appartement familial. Portraits qui s’entremêlent et nous amènent, touche après touche, à suivre le cheminement de ses inquiétudes. Celles de ces vingt dernières années, quand le franc parlé de sa mère remet les événements dans l'ordre. Celles qui se conjuguent au présent, quand son frère Peter "erre dans les couloirs" et sa sœur Ludivine le dit "haut et fort". Premier film de ce jeune réalisateur plein de promesses, qui a obtenu le soutien de Pictanovo et de la Région Nord-Pas-de-Calais, La bourse « Brouillon d'un rêve » de la SCAM, Le studio national des Arts contemporains-Le Fresnoy.


 
Snapshots
27/01/2018 à 04/02/2018
Exposition Joachim Devillé
Vernissage: Sam/Sat 27.01 – 7pm

Dim  28.01:14h00-18h00
Sam/Sat 03.02 & Dim/Sun 04.02: 2pm-6pm

L'exposition solo Snapshots rassemble une nouvelle série de dessins/peintures, un livre d'artiste et une projection murale liée au lieu avec une bande-son en direct. Les travaux sont basés sur l'archéologie des données numériques quotidiennes, en itinérance entre la volatilité du monde virtuel et l'élan de l'expérience physique.

The solo exhibition Snapshots brings together a new series of drawings/paintings, an artistbook and a site-specific walldrawing/projection with live soundtrack. The works are based on the archeology of daily digital data, roaming between the volatility of the virtual world and the momentum of the physical experience.

http://joachim-deville.blogspot.be/

 
Mommen pour tous
18/11/2017 à 19/11/2017
SAMEDI 18

11h00 Expo collective des artistes-résidents au Salon Mommen
11h00 - 18h00  Resto Tapas Bar (3éme étage Bat. C.)
15h00 - 18h00 Visites guidées des Ateliers Mommen + les artistes ouvrent leur atelier
18h20 Performance "PhiloSofia" avec Peter Jacquemyn (contre-basse/voix/corps) Pierre Michel Zaleski (voix/corps) Guiôm Bfx (percussion) Sofia Kakouri (danse/trompette-pocket/voix ) et Philomène Zeltz (marionnette/objet/corps/voix)
19h20 Suite du Resto Tapas avec LA KANTINE In Progress!
20h00 WATA WATA en concert
21h30 DJ Sudakah - Electro-Cumbia
23h30 DJ Dupont et Dupond
 
DIMANCHE 19
 
12h00 Expo collective des artistes-résidents au Salon Mommen
15h00 - 17h00 Visites des Ateliers Mommen + les artistes ouvrent leur atelier
12h00 - 18h00 Au Salon Mommen, performance culinaire avec LA KANTINE In Progress!
15h30 CINE-CLUB pour tout âge

***No admission charge, welcome to all! Entrée gratuite, bienvenue : )


#MOMMENPOURTOUS / #MOMMENVOORALLEMAAL / #MOMMENFORALL
Signez la pétition en faveur de la sauvegarde du Salon Mommen:
https://www.change.org/p/emir-kir-mohamed-azzouzi-sauvegardo...
 
ciné-club
02/11/2017
Projection à 19h30

Dynamite et longues jumelles de Anne Feuillère

Couleur, BE, 2017, 26’
Noël Godin (entarteur cinéphage), Philippe Simon (cinéaste voyageur), une cuisine. Et cette question : comment ruiner ce vieux monde morose ? A coup d'attentats pâtissiers, de serrures bouchées, de communes enflammées...
Mais avant tout, à force de joies et d'amitiés.
BELGIQUE - HAÏTI SI LOIN SI PROCHE
19/01/2017 à 28/01/2017
EXPOSITION
VERNISSAGE 19.01 // 17H

SERGINE ANDRE / BARBARA CARDONE / MICHEL CLERBOIS / MAURICE DEPESTRE / DJOS JANSSENS / KIS'KEYA / JUAN PAPARELLA / CATHY PERRAUX / KEVINS PREVARIS / MARCEL VAN DE WEYER


L'exposition sera ouverte au public les week-ends du 20-22 et du 27-29 janvier 2017, de 14h à 18h.
En dehors de ces jours, elle sera accessible sur rendez-vous : 
0498 56 64 68  / andresergine@gmail.com
 

//PROJECTION&CONFERENCE 21 JANVIER A 19H

Projection avant première du film  Ayiti Toma de JOSEPH  HILLEL, suivi d'une causerie et d'un échange de vue avec le public, sur les liens historiques et culturels Haïti - Belgique, par HEGEL GOUTIER


//PROJECTIONS & CLOTURE 28 JANVIER DES 17H

Clôture de l'exposition avec la projection de deux films de CHARLES NAJMAN : Royal Bonbon à 17h et Les illuminations de Madame de Nerval à 19h.
A la salle d'exposition, il sera possible de consulter la revue littéraire et artistique IntranQu'îllités, dirigée par le poète haïtien James NOËL
 

 

De nombreux liens insoupçonnés existent entre Haïti et la Belgique. Entre ces deux petits pays, diverses accointances, une perméabilité de sensibilités, dont une discrète mais persistante pratique de coopération, qu'ils se partagent sous la forme d'une même devise « L'Union fait la force ».
La Belgique a acquis son indépendance 26 ans après Haïti. Elle l'a adoptée en connaissance de cause. Elle a été l'un des premiers pays européens à développer des relations avec la nouvelle république caribéenne, qui avait infligé aux troupes napoléoniennes leur première grande défaite et qui allait être frappée d'ostracisme par la plupart des puissances colonialistes européennes.
L'exposition et les évènements annexes se proposent de faire découvrir ces espaces secrets, où la création nous parle de l'universalité, liaison fraternelle de l'authenticité et de la « diversalité ».
Pour rendre hommage à cette amitié sans bruit mais persistante, à une forme de complicité discrète entre deux pays, et pour s'en réjouir avec tant d'artistes du plat pays !
L'évènement a été imaginé et conçue par Sergine André, de concert avec le Salon Mommen. Autour de l'exposition, se développeront de nombreuses activités parmi lesquelles, la projection en avant-première du film Ayiti Toma de Joseph Hillel.
Pak Yan Lau, Audrey Lauro, Ian Dykmans + SiS-Mic
17/06/2016
Vendredi 17 juin à 19h
Vernissage + concert-projection Pak Yan Lau, Audrey Lauro, Ian Dykmans + SiS-Mic

Une soirée curieuse mêlant images et sons en découverte, tout en prenant en compte l'espace particulier du salon Mommen, dans une Cité d'artistes issue du XIXe.

VERNISSAGE : IAN DYKMANS Après 3 jours de résidence, Ian Dykmans présentera une sélection de ses photographies évoquant des images d'avant le numérique, entre souches, corps comme découverts dans des mondes intouchés, animaux végétaux. - Ian Dykmans : http://indx.iandykmans.be/

CONCERT-PROJECTION : STILLS Pak Yan Lau et Audrey Lauro sont 2 musiciennes vivant à Bruxelles qui, depuis des années, refusent de choisir entre musique expérimentale, composée, free, bruits et silences. Parmi leurs nombreux projets, solo ou en collaboration, 'Stills' est singulier : il propose d'utiliser des photographies projetées comme partitions. Pour les Ateliers Mommen, les photographies seront signées Ian Dykmans. - Stills : http://pakyanlau.com/stills/ - Audrey Lauro (moitié de Stills) : http://www.audreylauro.com/ - Pak Yan Lau (moitié de Stills) : http://pakyanlau.com/

PREMIERE PARTIE : SIS_MIC Pôm Bouvier b. travaille la musique comme une matière entre la fragilité, l’écroulement permanent, et l’anéantissement de la durée. Pour cela, elle façonne les lieux et leur acoustique pour créer des espaces immersifs, pour concerner le corps entier de l’auditeur. En cela, elle entretient un rapport étroit avec l’idée de paysage, mais un paysage fait de traversées, de proches et de lointains, de durées et de ruptures. Elle compose aussi de la musique électroacoustique et réalise des pièces mixtes pour musiciens ou projecteurs de lumière. - https://soundcloud.com/pom2b/les-mondessolo

Pages

Catégories